Retourner aux informations sur l'article La réduction des risques et des dommages est-elle efficace et quelles sont ses limites en matière d’addiction sans produit ? Télécharger Télécharger le PDF