Comment permettre aux usagers et à leurs associations de jouer un rôle moteur dans la définition et l’application des stratégies de RdRD ? L’expérience de la cigarette électronique

  • Brice Lepoutre
Mots-clés: Vapotage, Utilisateur, Information, Réduction des risques, Politique

Résumé

Présentant un risque sanitaire réduit d’au moins 95 % par rapport au tabac fumé, la cigarette électronique est reconnue comme un outil majeur dans la lutte contre les méfaits du tabagisme. Son succès et son utilisation en croissance résultent entre autres de la mobilisation d’une communauté d’utilisateurs à l’origine de l’évolution sécuritaire des matériels et des liquides et de l’amélioration de la qualité du ressenti permettant de se défaire du tabac dans le plaisir. Sa disponibilité comme produit de consommation courante, les choix des arômes, des modèles, le geste et la production de vapeur sont autant de facteurs qui ont fait son succès et permis à des millions de personnes en Europe de quitter le tabac. Mais les discours anxiogènes, les dangers supposés, le rejet par l’entourage souvent lié à une mauvaise information, ainsi qu’une utilisation plus complexe que le tabac peuvent freiner l’adhésion au dispositif. Pour arriver à une réelle politique de réduction des risques, une information juste et une réglementation mesurée sont nécessaires afin de rassurer et d’informer la population. Regroupés en association (Aiduce) pour défendre leurs libertés, les utilisateurs mettent leurs connaissance, expérience et expertise à la disposition des scientifiques, des politiques et des médias.

Publiée
2018-03-22
Rubrique
Audition publique - RdRD liés aux conduites addictives