Facteurs expliquant les ré-alcoolisations ponctuelles auprès de patients pendant la post-cure

  • Philippe Tison
  • Émilie Legrand
  • Céline Douilliez
  • Faustine Devynck

Résumé

Bien que l’objectif premier en alcoologie soit de favoriser une abstinence prolongée, on constate de fréquentes reprises de consommation après un sevrage. Plusieurs raisons sont avancées pour expliquer ce phénomène, comme par exemple un craving élevé, un coping inefficace, un sentiment d’efficacité personnel faible, ou encore la présence d’un trouble de l’humeur. Nous nous intéressons ici aux consommations ponctuelles, appelées “faux-pas” : leur apparition est-elle expliquée par les mêmes variables que celles impliquées dans les rechutes ? Pour répondre à cela, nous proposons d’analyser différentes variables chez des patients en post-cure en alcoologie, qui ont été confrontés à une situation à risque au cours d’une permission de sortie, impliquant une reconsommation d’alcool pour certains et un maintien de l’abstinence pour d’autres. Nos résultats indiquent que seuls trois facteurs expliquent la reconsommation d’alcool ponctuelle au cours de situations à risque : une intensité élevée du craving, un faible sentiment d’efficacité personnel face à la situation et une moindre utilisation du coping centré sur le problème. Une partie de nos résultats est conforme avec ceux de la littérature. Ce sont les mêmes facteurs impliqués dans la consommation ponctuelle et dans la rechute, laissant penser que ces deux phénomènes s’inscrivent sur un continuum.

Date de parution
Mar 14, 2017
Comment le citer
TISON, Philippe et al. Facteurs expliquant les ré-alcoolisations ponctuelles auprès de patients pendant la post-cure. Alcoologie et Addictologie, [S.l.], v. 39, n. 1, p. 5-14, mar. 2017. ISSN 2554-4853. Disponible à l'adresse : >https://www.alcoologie-et-addictologie.fr/index.php/aa/article/view/652>. Date de consultation : 23 sep. 2017
Rubrique
Recherche