Rôle du microbiote intestinal dans la problématique alcoolique

  • Philippe de Timary
  • Sophie Leclercq
  • Camille Amadieu
  • Peter Stärkel
  • Nathalie Delzenne
Mots-clés: Microbiote intestinal, Perméabilité intestinale, Métabolite, Inflammation, Trouble psychologique

Résumé

L’addiction à l’alcool est une maladie multifactorielle complexe, impliquant des facteurs sociaux, psychologiques et biologiques. La prise en charge des patients alcoolodépendants est difficile et les traitements médicamenteux actuels ont une efficacité limitée dans le maintien de l’abstinence à long terme. De nouvelles piste thérapeutiques sont donc attendues en alcoologie. Récemment, le microbiote intestinal, un écosystème constitué de milliards de micro-organismes vivant dans notre intestin, a été reconnu comme un acteur-clé de la santé humaine. Il est connu pour réguler notre métabolisme, notre système immunitaire, mais également notre système nerveux, et donc notre comportement et notre humeur. Nos études récentes ont montré que la consommation abusive d’alcool entraînait des modifications importantes de la composition et de la fonction du microbiote intestinal. Nous avons également montré que ces altérations microbiennes étaient associées à la sévérité des symptômes de dépression, d’anxiété et d’appétence à l’alcool, suggérant ainsi l’existence d’un dialogue entre l’intestin et le cerveau. Ces résultats encouragent la recherche de nouvelles pistes thérapeutiques et/ou préventives, ciblant le microbiote intestinal, dans le traitement de la dépendance à l’alcool.

Publiée
2019-06-30
Comment citer
de Timary, P., Leclercq, S., Amadieu, C., Stärkel, P., & Delzenne, N. (2019). Rôle du microbiote intestinal dans la problématique alcoolique. Alcoologie Et Addictologie, 41(2), 84-90. Consulté à l’adresse https://www.alcoologie-et-addictologie.fr/index.php/aa/article/view/804
Rubrique
Mise au point