Les prises en charge par les tabacologues sont-elles connues des fumeurs suivis en médecine du travail en Belgique ?

  • Christian Mostosi
  • Jacques Jamart
Mots-clés: Tabac, Tabagisme, Sensibilisation, Médecine du travail, Tabacologue

Résumé

Contexte : en Belgique, le coût des maladies liées au tabac est supérieur aux recettes provenant de la vente de produits du tabac. Malgré de nombreuses informations disponibles, ainsi qu’un large éventail de thérapies incluant des consultations partiellement remboursées avec un tabacologue, les fumeurs semblent toujours mal informés. Nous voulions fournir des faits précis sur les moyens d’arrêter le tabac. Méthodes : une enquête sur base volontaire et anonyme a été menée du 1er février au 30 novembre 2012 au moment de la consultation en médecine du travail. Un total de 1 611 questionnaires a été recueilli et analysé. Les données observées ont été comparées de manière univariée par le test du chi carré et de façon multivariée par régression logistique. Résultats : environ deux tiers des fumeurs (77 %) ont déjà voulu arrêter leur consommation et 93 % d’entre eux ont même essayé au moins une méthode d’arrêt du tabac. L’existence du tabacologue semble être connue de 84 % des fumeurs, mais seulement un tiers serait prêt à prendre un rendez-vous. Le remboursement des consultations n’est connu que de 10 % des participants et seulement un sur trois était motivé pour démarrer un suivi. L’analyse multivariée n’a pas montré de différence entre les cols bleus et les cols blancs. Discussion : les professionnels peuvent traiter les fumeurs ambivalents plus efficacement s’ils reçoivent une formation pour motiver leurs patients. Prévoir systématiquement des séances de conseil minimal pourrait engendrer un nouvel élan pour l’arrêt du tabac. L’existence et les activités menées par les tabacologues devraient être plus efficacement mises en évidence et impliquées dans toutes les interventions susceptibles d’aider un fumeur. L’information donnée aux fumeurs sur la disponibilité d’un remboursement partiel pour les consultations pourrait être améliorée. D’autres professionnels de la santé devraient participer à la diffusion de cette information.

Publiée
2017-03-14
Comment citer
Mostosi, C., & Jamart, J. (2017). Les prises en charge par les tabacologues sont-elles connues des fumeurs suivis en médecine du travail en Belgique ?. Alcoologie Et Addictologie, 39(1), 15-22. Consulté à l’adresse http://www.alcoologie-et-addictologie.fr/index.php/aa/article/view/653
Rubrique
Recherche