Un texte médical de 1561 sur l’addiction. Le traité de Pascasius

  • Marc Valleur
  • Louise Nadeau
Mots-clés: Jeu pathologique, Addiction sans substance, Histoire, Pascasius, Benjamin Rush, Modèle explicatif

Résumé

Médecin du XVIe siècle, Pascasius Justus fut l’auteur d’un traité sur le jeu de hasard qui, par bien des aspects, préfigure nos conceptions contemporaines sur le jeu excessif ou pathologique. Ce texte est de nature à constituer un nouvel “acte de naissance” de la maladie addictive, dans la mesure où il distingue clairement jeu normal et jeu excessif, propose un modèle explicatif “bio-psychologique” et une thérapeutique par la parole, ancêtre de nos psychothérapies. Tranchant avec la littérature de son époque, il ne recourt pas à des explications religieuses du hasard et ne diabolise en rien les joueurs. Plusieurs fois réédité, ce texte important ne fit cependant pas école, au même titre que les travaux de Jérôme Cardan sur le hasard. L’histoire des addictions doit cependant approfondir des conceptions bien antérieures au travail emblématique de Benjamin Rush à la fin du XVIIIe siècle, époque des idéaux démocratiques de liberté et d’autonomie individuelle. Elles ne sont en effet pas toutes à inclure dans un supposé modèle “moral/religieux”. Les débats les plus actuels sur le statut épistémologique des addictions sans substance peuvent être éclairés par ce texte, comme par les travaux de médecins depuis l’Antiquité, sur la passion et sur l’habitude.

Publiée
2018-09-20
Comment citer
Valleur, M., & Nadeau, L. (2018). Un texte médical de 1561 sur l’addiction. Le traité de Pascasius. Alcoologie Et Addictologie, 40(3), 206-212. Consulté à l’adresse http://www.alcoologie-et-addictologie.fr/index.php/aa/article/view/751
Rubrique
Regard critique